lundi 21 septembre 2009

Le riz qui rit

Ce ne sont pas des alexandrins Madeleine, mais je me lance:


Te souviens-tu chéri
lorsque nous étions deux?
1/2 tasse de riz
pour les amoureux.

Puis avec un enfant
et même avec deux
1 tasse suffisait amplement
à nos ventres creux.

À Ulysse et Éloi s'est ajouté Albert
et nous étions cuits.
Pour ces trois petits frères
c'était 1 tasse 1/2, pleine de basmati

Nouvelle étape en ce dimanche
et encore cher amant,
deux tasses, à cause de Blanche,
ils ne sont même pas adolescents.

Nous reviendrons bien un jour à la demi tasse
envahis par la nostalgie
de tout ce temps qui passe
de tout ce riz qui rit.

4 commentaires:

Geneviève a dit…

Hahaha! J'adore!

Faudrait que je te fasse connaître la protéine de soya en remplacement de la viande hachée. Un régal!

Germaine inc. a dit…

C'est drôle, je viens moi aussi de passer à deux tasses, il y quelques semaines à peine.

D'ailleurs, alors que j'achetais mes deux sacs de 5 kg de riz basmati et de riz brun au "club organic" la caissière m'a dit: "wow, vous avez du riz pour toute l'année"

J'ai bien ri en lui disant que ça durerais plutôt un mois.

Jean Lapalme a dit…

Salut Annie.
Afin de téviter l'achat d'une mesure graduée de quatre tasses, je te suggère de passer au basmati brun ... qui n'a pas été expurgé de ses 10% de protéines contenues dans l'enveloppe de la dire céréale.
J'ajouterais qu'il faut exiger du riz en provenance du pakistan ou de l'Inde parce que les États-Uniens en font une version grassement subventionnée qui coupe les jambes aux producteurs asiatiques

Annie a dit…

Heille Jean Lapalme! Long time no see. T'inquiètes, on a aussi du riz brun ET notre riz est kasher... ben halal... ben béni, là, tsé ;)

Germaine, been there. Chaque fois que j'achète en gros, l'expression "4 enfants" arrive toujours bien malgré moi dans la conversation! Celle-là ou bien "c'est que je fais mon pain" lol

Geneviève, c'est que héhé, je connais la protéine de soya. D'ailleurs je crois que Madeleine voulait en parler un de ces 4...