lundi 3 août 2009

Ôde à la ménagère

Reine et intendante du foyer,
la maman doit pouvoir en contrôler les revenus et les dépenses.
Du maintient de cet équilibre
dépendent la sécurité et la sauvegarde de la f a m i l l e .

Après la messe, la maman se hâte vers la cuisine.
Donnez-nous aujourd'hui notre pain quotidien.
De tous les arts domestiques, la cuisine est de loin le plus agréable,
n'est-ce pas messieurs?

On ne prépare pas un repas au hasard.
Il faut un menu bien établi
qui puisse permettre à ces cordons bleus d'observer les lois de l'alimentation!

- Femmes dépareillées, film d'Albert Tessier, 1948

video

En 1910, le Québec compte quatre grandes écoles ménagères. Elles sont sous le contrôle du ministère de... l'agriculture! En 1937, les 16 écoles ménagères accueillent quelques 230 jeunes filles. Ces écoles proposent un programme qui valorise la vocation de la femme comme épouse et mère.

Dans un autre espace-temps, c'est en 1925 que Marthe Pelland devient la première québécoise à être admise dans une université francophone.
L'histoire ne dit pas si elle savait faire les conserves.

Aucun commentaire: