vendredi 29 janvier 2010

Il fait froid

Et moi, je fais de la marmelade.
Avec la machine à pain. Tu sais, celle que je n'utilise plus?
La marmelade,
légende d'une femme du XVIIIe siècle,
qui
ne voulant pas perdre la belle cargaison d'oranges de son mari
décida d'en faire une confiture.
Avec la peau,
pour gagner du temps.

M a i n t e n a n t

Voici comment une femme du XXIe siècle s'y prend
pour faire une marmelade rustique.
Avec sa machine à pain,
pour gagner du temps.

Ça prend, disons, un gros pamplemousse.
Deux belles oranges.
Un citron dodu.

Elle les lave.
Les coupe en quartiers
enlève sommairement les pépins
et la grosse chair blanche du pamplemousse.
Elle met les fruits au robot.
Bien sûr, avec la pelure!
Pulse quelques bonnes secondes.

Elle verse la purée dans la machine à pain.
Ajoute 4t 1/2 de sucre.
Enclenche le cycle "jam".
Et en moins de 2h ta-dam,
cette dame du XXIe siècle a de la marmelade!

Des pots pour elle.
Un peu pour ses parents.
Encore un peu pour un collègue gourmand.

Et dis-moi, dans le bleu de ta cuisine,
tu crois qu'il y aurait de la place
pour encore un peu de soleil?

5 commentaires:

Madeleine a dit…

On a toujours besoin de soleil. Garde-m'en un pot!

Anonyme a dit…

Merci pour l'idée!! J'ai essayé ça hier soir... Ca réchauffe par des p'tits matins comme celui-ci!

oknotok a dit…

Je l'essaie c'est certain.

Merci pour la recette ;)

Ginger a dit…

Pas compliqué ah ce que je vois !!! Ma bs aussi fais ses confitures et marmelade dans la machine a pain, faudrait que j'essaie un de ces jours...Elle me sert surtout pour le pain, trop paresseuse pour pétrir...

Annie a dit…

Ginger,
Nope, pas compliqué pantoute, tu m'en donneras des nouvelles!
Et pour pétrir le pain, c'est si sensuel et méditatif sans machine. L'essayer c'est l'adopter ;)