mardi 1 février 2011

Bébé muffins ou la transmission du savoir

Mangez votre collation les filles! a dit Laurence à ses filles après le club de course. Et donnez donc un muffin à Rosanna.

Han! C'est exclamé ma fille. Un mini muffin!

Tu fais des mini muffins à tes filles? aie-je demandé à mon amie dont j'estime au plus au point la compétence maternelle.

Ouais. Un gros muffin, je trouve que c'est trop pour les collations. Mais un mini muffin, c'est juste parfait. En plus, mes filles adorent. C'est l'idée du boss, d'ailleurs.

Évidemment. Qui d'autre. Le boss, c'est Amélie. C'est celle dans mon petit cercle d'amies qui a toujours la bonne idée pratique. On aime bien la laisser décider de nos vies, d'ailleurs. Ça évite d'avoir à prendre des décisions importantes ou moins importantes.

Samedi, en faisant l'épicerie, j'ai donc mis des moules à mini muffins comme ceux-ci dans mon panier.

Oui madame, en silicone. Amélie sera fière de moi.

Tu les remplis, tu les enfournes comme d'habitude en prenant soin de bien les tenir parce qu'ils sont mous. Quand c'est prêt, tu n'as qu'à secouer ton moule et tu as une pluie de mini muffins.

Dimanche, j'ai donc fait des mini muffins. Plein de mini muffins. 60 pour être exacte. J'ai enfourné quatre fois parce que, ben, ils sont mini et fallait en faire beaucoup pour passer tout mon mélange.

Des bébés muffins! se sont exclamés les enfants devant l'amoncellement de muffins sur la table.

Même recette

+

Nouveau mini moule

=

Bébé muffins

=

Enthousiasme délirant


Je les comprends. Moi aussi j'aime ça les petites choses. C'est cute. J'aime les grandes choses aussi, mais tout ce qui est petit, quand même, ça attendrit.

Comme les bébés, tiens. J'adore les bébés. J'en suis folle. Quand je vois un bébé, je suis comme les enfants devant les mini muffins.

Un bébé. Ce serait bien. Ça chasserait mon blues d'hiver. Ça ou un voyage dans le Sud. Ou un voyage à Paris? Ah oui! C'est ça! Un voyage à Paris pour voir mon bébé nièce Juliette qui plus mignonne que tout!

Voyage

+

Paris

=

Bébé Juliette

=


Fin du blues d'hiver

Je vais soumettre le projet à l'homme.

Si je remplis le congélo de mini muffins, il auront de quoi tenir quelques jours, non?

Je vais demander au boss de décider, tiens.

6 commentaires:

SuperMC a dit…

Quelle bonne idée! C'est vraiment génial! Merci pour cette bonne idée et pour ce blogue sans prétention mais tellement chouette!

Une nouvelle fan!

Mamantra a dit…

Me demande si mon mini-ogre de deux ans aimerait ça. Je sens que j'aurais droit à une pluie de : "Encore!" Et comme ils sont minis, on peut en manger plus?!
Merci pour le blogue super inspirant (moi j'ai mon mini bébé au four, anti-blues de février. À paraître en septembre prochain!)

Germaine inc. a dit…

Le problème avec les bébé-muffins c'est qu'il ne faut pas tout les manger avant que les enfants reviennent de l'école...

Rosemarie a dit…

Moi, je dis oui à la fin du blues d'hiver grâce à un voyage à Paris pour cajoler notre Juliette adorée. Et puis, tu m'apporteras un moule à mini-muffins comme cadeau d'hôtesse. Parce que, moi, je donne un demi-muffin à Théodore comme collation, mais je trouve ça un peu déroutant de l'entendre dire: "Maman, est-ce que je pourrais avoir un demi-muffin pour la collation?" Ça fait pitié, tu ne trouves pas?

Madeleine a dit…

Bienvenue SuperMC et Mamantra! Merci des commentaires!

Germaine: Il faut se contrôler, en effet, parce que 3 mini muffins, c'est moins culpabilisant qu'un gros muffin.

Rosemarie: En plus, si tu fais des minis muffins tu pourrais lui en donner deux! Et comme avant tu lui en donnais une moitié, il va penser que tu l'aimes quatre fois plus!

Joseph a dit…

Madeleine enfourne des bébés muffins...C'était la phrase de la journée au bureau! ;-)